Le saviez-vous ?

06.02.19

Bonjour à tous,

Super, une très bonne nouvelle ! Enfin nos enfants vont pouvoir respirer en toute sécurité à l’école.

> Obligation de contrôler les établissements sur la qualité de l’air intérieur

Loi de 2010 reportée en 2012 puis en 2015 et applicable au 1er janvier 2018
Si jamais l’établissement n’a pas fait le nécessaire, il vous faut alerter le Maire qui est responsable et donc dans l’obligation d’appliquer ce règlement, sous peine d’une amende de 1500€.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à revenir vers nous.

07.02.19

Bonjour à tous,

Votre employeur doit vous fournir un lieu de travail contrôlé et sécurisé sur la qualité de l’air intérieur. Vous êtes peut-être victime d’une pollution de l’air que vous respirez sans le savoir.

Les premiers symptômes sont : sécheresse et irritation des yeux, du nez, de la gorge et de la peau mais aussi maux de tête, fatigue, essoufflement, allergies, hypersensibilité, congestion des sinus, toux, éternuements, étourdissements, nausées…

Allez vite consulter votre médecin. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à revenir vers nous.

14.02.19

qualité de l'air intérieur

28.06.19

Bonjour à tous,

Nous savons aujourd’hui qu’il existe un rapport entre la qualité de l’air intérieur et la performance des enfants à l’école.

Une mauvaise qualité de l’air intérieur affecte la santé et le confort des enfants et élèves. Les maladies respiratoires telles que l’asthme et l’allergie peuvent s’aggraver suite à une exposition journalière trop importante.

Vous, jeunes parents, n’oubliez pas de demander au directeur ou à la directrice de l’école si l’accompagnement et le contrôle de la qualité de l’air intérieur a été réalisé. Ce contrôle doit faire l’objet d’un affichage réglementaire dans le hall d’entrée. Il est obligatoire et devait être réalisé avant le 1 janvier 2018.

Nous savons que certains Maires sont réticents et refusent ce contrôle. Vous avez la possibilité, pour protéger vos enfants, d’interpeller le préfet de votre département et de lui indiquer l’établissement concerné. Pour information, le Maire peut être tenu responsable pénalement si le site est trop pollué et est passible d’une amende de 1500€.