Les risques liés à la pollution de l’air durant la grossesse

Une mauvaise qualité de l’air pourrait engendrer des complications pour le futur bébé.

0
98
Les risques liés à la pollution de l’air durant la grossesse

Les risques liés à la pollution de l’air durant la grossesse

Les femmes durant leur grossesse, sont d’autant plus vulnérables et sensibles à la pollution de l’air.

En effet, une mauvaise qualité de l’air pourrait engendrer des complications pour le futur bébé.

Des études ont prouvé que les particules fines qui pénètrent dans le système respiratoire maternel pourraient être la cause d’un ralentissement de la croissance du fœtus, de son développement ainsi que des futures facultés de l’enfant. De même pour le monoxyde de carbone qui limite la quantité d’oxygène de la mère et de l’embryon, qui peut influencer le poids ainsi que la taille de naissance du bébé, ou être un facteur de naissances prématurées.

Selon l’OMS, si la qualité de l’air était meilleure, 22% des cas de bébé poids plume nés à terme pourraient être évités, soit le même effet que si la totalité des femmes enceintes arrêtaient de fumer durant leur grossesse.

Les fausses couches ainsi que le développement d’allergies, d’asthme ou encore  d’autisme peuvent également être liées à une mauvaise qualité de l’air. Il est donc nécessaire qu’une femme enceinte réduise au maximum son exposition à la pollution présente dans l’environnement.

Afin de limiter ces risques et de se protéger au mieux, voici quelques conseils à appliquer :

  • Préserver sa santé. C’est un travail de tous les jours, qui passe par exemple par un temps de sommeil suffisant, car c’est pendant que nous dormons que la libération d’hormones de croissance est la plus intense. Cela passe aussi par le renforcement du système immunitaire, en adoptant une alimentation saine et équilibrée : vitamines, antioxydants, protéines,… variez et équilibrez les plaisirs, pour votre bien-être et celui de votre bébé !
  • En hiver, ne pas abuser du chauffage, en particulier l’usage des poêles à bois, rejetant beaucoup de monoxyde de carbone. Cela augmente le risque de fausses couches.
  • Eviter de pratiquer une activité physique à proximité des axes routiers et des grandes agglomérations.
  • Préférez l’utilisation de produits d’entretiens naturels plutôt que des produits ménagers classiques, et réduisez leur usage. Portez un masque lors de leur utilisation.
  • Veillez à aérer votre intérieur au moins 20 minutes par jour, pour un renouvellement quotidien de l’air. N’oubliez pas que contrairement aux idées reçues, l’air intérieur est jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur !

grossesseEn complément, l’une des meilleures solutions pour se préserver de la pollution quand on habite en ville reste l’utilisation d’un purificateur d’air, qui assainit et purifie l’air.

Le mot de la fin : Vivons d’amour et d’air pur ! Alors profitez bien de votre grossesse et félicitation à toutes les futures mamans !

N’hésitez pas à partager en commentaire vos recommandations et astuces pour réduire l’exposition des femmes enceintes à la pollution de l’air !

Sources:
http://www.maternea.fr/enceinte-attention-a-lair-que-vous-respirez/

 

Ecopref-air, distributeur et installateur des purificateurs AeraMax, dans toute la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here