Qui sommes nous?

Depuis une dizaine d’années, Stéphane ROBERT et son équipe se sont investis sur l’amélioration de la Qualité de l’Air Intérieur.

A l’heure où les maladies respiratoires et les allergies se multiplient dès le plus jeune âge, des millions de personnes sont affectées de maladies respiratoires (le coût total de ces maladies dans l’Union Européenne dépasse le chiffre de 380 milliards d’euros).

Pourquoi le Mouvement Vital’Air?

Face à cet enjeu de santé publique, seul il est difficile de faire entendre sa voix mais grâce votre soutien et votre engagement, le Mouvement Vital’Air s’engage à mener plusieurs actions auprès des politiques, du corps médical et des patients afin de mieux protéger notre santé et celle de nos enfants, sur cette pollution intérieure (C.O.V) peu connue du grand public mais pourtant 5 à 10 fois plus polluée que l’air extérieur (CO2, particules fines)

 Ensemble, nous serons donc plus forts pour convaincre toutes les prises de décisions en France et en Europe concernant l’amélioration de la Qualité de l’Air Intérieur.

Quelques chiffres pour votre information:

Constats Européens:

Le poids économique lié aux maladies respiratoires en Europe est important : 380Md€

En effet, chaque année, 5,4 millions d’années de vie corrigées du facteur invalidité sont perdues à cause d’affections respiratoires.
200Md€: Le fardeau principal est composé de la BPCO et de l’asthme dans UE.
100Md€: Le cout total du cancer du poumon dans UE. (source ELF European Lung Foundation)

Des chiffres très alarmants:

-En France, plus de 800 000 naissances par an, le rapport international FIGO (International Federation of Gynecology and Obstetrics) d’octobre 2015 dénonce 15% de bébés pré-pollués à la naissance.
-En France, on compte 4 Millions d’asthmatiques (source Irdes décembre 2008)
-1100 décès par an, 43 000 hospitalisations dont plus de 50 % chez les enfants de moins de 15 ans (source HAS 12/04/2013)
-10 millions de personnes dans le monde meurent, chaque année, de maladies respiratoires.
De plus, les maladies respiratoires entrainent des handicaps et des décès prématurés.